fbpx

Journée de l’étonnement pédagogique

La Francophonie, est-ce une langue, un système de valeurs, un mode de vie, un état d’esprit ou un courant ?

Partant de ces réflexions existentielles, notre service pédagogique a proposé de célébrer la Francophonie cette année autrement : Il a proposé d’aborder la Francophonie par le biais de l’étonnement pédagogique.

Vu que la langue française est la langue qui véhicule essentiellement les enseignements scientifiques, sociaux et numériques et vu que ces valeurs sont aussi véhiculées dans les enseignements de langue étrangère, nous avons clôturé notre semaine de la Francophonie avec une Journée de l’étonnement pédagogique.

La langue française, par le truchement de ses enseignements et ses valeurs, parvient-elle toujours à étonner nos élèves ?

Partant déjà de tenues étonnantes, nos enseignants et enseignantes, accompagnés du CVC et du CVL ont fait appel à leur créativité pour impulser l’étonnement dans les cours.

Qu’est ce qui pourrait éventuellement étonner des élèves qui sont devenus difficiles à étonner en classe ? Nos élèves profèrent-ils des Wow face à leur apprentissage ?

De cette journée mémorable, au cours de laquelle la communauté a vécu l’étonnement premier en fond et en forme nous citons certaines actions et certains cours “étonnants” :

Cycle 1 : La Journée d’observation des nuages et la Journée des 5 sens.

CP : La tente des 5 sens.

CE1: La boîte mystérieuse.

CE2 : Réécrire une lettre effacée d’une grand-mère qui vit à l’étranger.

CM2 : Dévoiler le “Complot chat”

6e : Animer un atelier d’écriture dans un musée.

5e : Dresser la fiche d’une nouvelle discipline à introduire dans le curriculum.

Cycle 4 : Échanges de rôles (enseignante de maths qui donnent l’EPS, enseignante de langue française qui donne l’arabe, enseignant d’EPS qui donne la géographie, etc.).

4e : Utiliser les statuts de Whatsapp pour apprendre.

2nde : Apprendre l’arabe au laboratoire, expliquer la grammaire avec des objets hétéroclites et apprendre à travers des « Questions pour un Champion ».

Le CVC a proposé un défi de virelangue alors que le CVL a affiché, à la sortie, des QR Code “étonnants” à flasher.

Quant à eux, les éco-délégués ont surpris la communauté par un site qu’ils ont montés eux-mêmes.

Tout au long de cette journée, petits et grands élyséens, vêtus de tenues sortant de l’ordinaire, ont fait entendre des “Ahhh!”, “Wow!”, “Comment?!” “Vraiment !!”, indicateurs fiables que, ce jour-ci, tout le monde a retrouvé sa faculté d’émerveillement.

Loading