Filles et maths, une équation lumineuse

Cinq de nos jeunes filles de la classe de 2nde ont participé à un évènement exceptionnel organisé par l’USEK, dans sa première édition : « Filles et Maths : une équation lumineuse », en partenariat avec les associations « Femmes et Mathématiques et « Animath ».

Ce projet s’inscrit dans le cadre des évènements organisés au sein de l’AEFE pour l’Année de la Science dont l’un des volets est de mieux faire connaître aux élèves les filières scientifiques, techniques et technologiques, en suscitant des vocations pour ces carrières, en particulier chez les jeunes filles.

Une conférence et une pièce de théâtre, ainsi que des ateliers culturels, ont ouvert un débat visant les stéréotypes dans le domaine des mathématiques.

L’enthousiasme de nos élyséennes, marquées par cette innovation encourageante et l’excellence de la rencontre, a défié l’ancienne croyance qui favorisait les garçons en maths et les filles en langues.

Des stéréotypes ? On n’en veut plus.

Être un matheux n’est pas une exclusivité.

Les capacités de réflexion et l’acquisition des compétences en maths n’ont pas de distinction entre les genres.

Oui, on est des matheuses !