Un adieu de bienvenue…

« Ils se sont dit au revoir et dans ce dernier se trouvait la bienvenue. »,

Mario Benedetti

Il faut dire au revoir à une étape pour avancer dans celle de l’avenir. Et le cycle recommence, amenant dans sa ronde les mêmes sentiments, crainte et enthousiasme, appréhension et espoir. Ce rituel, sacré dans sa portée humaine qui couronne la formation des générations, nous l’accueillons avec nostalgie mais aussi avec fierté et nous disons : voilà une autre promotion qui nous quitte, promotion signée Collège Elysée, une signature qui marque nos jeunes filles et jeunes gens à jamais.

La cérémonie d’adieu, patronnée par Son Excellence M. Ghassan Hasbany, Vice-Président du conseil des ministres, a eu lieu le 28 juin, à l’hôtel Phoenicia. Elle s’est déroulée en présence des invités d’honneur, des parents et de Mme Rouba Moussallem Samaha, directrice du collège.

Après le mot d’accueil de Mme Graziella Ikbal, M. Patrick Rizkallah, responsable des Terminales, a pris la parole, portant un hommage à ses élèves qui ont fait preuve d’assiduité, de sérieux et de persévérance.

Mme Gaby Melki a dit le mot du collège, devenu point de mire, mettant l’accent sur son avancée rapide, les nouveaux statuts d’honneur ainsi que l’attention accordée pour veiller au bien-être individuel des élèves.

Quant à Sally Kantar, ancienne élyséenne, elle a remercié le collège, lui attribuant son excellente réussite dans ses études universitaires et sa carrière.

Nos deux bachelières Karen Chreyteh et Kate Naccache ont ému l’assemblée en exprimant leur dilemme entre la nostalgie pour hier et la hâte de voir arriver demain.

M. Hasbany et Mme Samaha ont tous les deux insisté sur la sauvegarde des valeurs et la volonté de défier les obstacles pour réussir sa vie.

C’est à “Nuit Blanche”, Mansourieh, que les élèves ont mis fin à une circonstance mémorable, clôture de 14 ans de vie scolaire dont les souvenirs ne s’effaceront jamais.

Là, ils se sont éclatés, entraînant leurs professeurs et les membres de la direction dans le sillage de leur enthousiasme.